Signature de l’accord de siège entre le gouvernement de la République du Bénin et le réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle : le RAFPRO pose sa fondation au Bénin pour une durée de cinq ans renouvelable

Accueil Blog Signature de l’accord de siège entre le gouvernement de la République du Bénin et le réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle : le RAFPRO pose sa fondation au Bénin pour une durée de cinq ans renouvelable

Signature de l’accord de siège entre le gouvernement de la République du Bénin et le réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle : le RAFPRO pose sa fondation au Bénin pour une durée de cinq ans renouvelable

La matinée du mercredi 28 novembre 2018 a été une période mémorable dans l’existence du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation professionnelle. En effet, depuis sa création lors de l’Assemblée Générale Constitutive tenue à Cotonou au Bénin, du 25 au 29 septembre 2006, le RAFPRO, constitué aujourd’hui de 12 Institutions et Fonds de Formation professionnelle de 11 pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, a convenu et signé ce 28 novembre 2018 un accord de siège d’une durée de cinq ans renouvelable avec le Gouvernement de la République du Bénin. Ladite cérémonie s’est déroulée au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération du Bénin, en présence du Secrétaire Général dudit ministère, l’ambassadeur Hervé D. DJOKPE. Grâce aux facilités fiscales et douanières, à la garantie de sécurité et aux multiples avantages que le Gouvernement béninois octroie au RAFPRO à travers le présent accord de siège, le réseau va devoir intensifier ses actions au profit des Etats des Institutions et Fonds membres au cours des cinq prochaines années.

C’est d’ailleurs dans le même sens qu’a abondé le président du RAFPRO, Abdou Djerma LAWAL, dans son allocution en soulignant que l’accord de siège bien que conférant des avantages et privilèges au réseau est aussi porteur d’obligations et de contraintes auxquels les membres doivent se soumettre dans leurs actes et comportements au quotidien. Il s’est donc engagé, avec les siens, à se conformer strictement aux dispositions de l’accord de siège pour rester digne afin de toujours mériter la confiance placée par le Gouvernement béninois dans le RAFPRO.